Accordez-moi, Seigneur, ce vin qui est aussi nécessaire que votre précieux sang. Ce vin, sans quoi, tout ici bas est laid et maussade, ce vin qui rend la vie acceptable, et tolérables les foutus contemporains que vous m'avez données.
Léon Bloy

à son ami André Dupont - Lettres de 1904 à 1916

à son ami André Dupont - Lettres de 1904 à 1916
Paris, aux dépens d'un amateur (Marcel Astruc), 1952



Description :
Volume petit in-2 (format in-8) : édition "tirée par deux pages sur presses à bras"
120pp
Tirage unique à 150 exemplaires sur vergé de Hollande van Gelder Zonen, tous signés par Marcel Astruc, numérotés de 1 à 150


Remarques :
André Dupont est un jeune écrivain, mort seulement à 32 ans pendant la guerre 14-18 (tué le 5 mars 1916 dans la tentative de reprise du fort de Douaumont à Verdun). Sa présence dans la journal de Bloy montre l'importance de cet ami.
Cet ouvrage rare circulait d'abord sous forme de copies manuscrites parmi les passionnés de Bloy. Les lettres y sont mal datées et mal rangées. En revanche, elles contiennent deux lettres supplémentaires (voir la première lettre ci-dessous) mais qui n'apportent rien à leur relation.

Un prospectus témoin annonçant la publication fut distribué. 

Copie manuscrite par Roger Gabriel pour Henk Van Gelre, deux passionnés belges
Ca 1950



Sujet :

Courriers adressés par Léon Bloy à André Dupont




Rééditions :
Aucune réédition à ce jour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire